© 2023 by IN Studio. Proudly created with Wix.com

 

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

La révolution de la couleur, la décoration des années 70

June 29, 2016

 

 

 

Motifs géométriques, fleurs géantes, mélanges de formes et de couleurs, utilisation du plastique, inspiration futuriste et rurale... on ne s'est rien interdit durant les années 70. Les Français découvrent le design et sont pris de frénésie décoratrice. Les générations du baby-boom incarnent ce désir de vivre différemment des générations précédentes. Les jeunes, qui travaillent et se marient tôt, arrivent nombreux sur le marché en plein boom de la consommation.

Les designers et les entreprises vont se mettre au service de ces nouvelles aspirations et produire tout ce qui permet de "transformer complètement son cadre de vie"  tout en mêlant "le beau et l'utile" (Publicité Harmonic 1972). De nouveaux magazines, et en particulier La Maison de Marie-Claire, lancé en 1967, présentent au travers des articles et des publicités des intérieurs modèles, habités de couples jeunes et d'enfants qui donnent une impression de décontraction et de spontanéité malgré un environnement plus esthétique que pratique :

 

 La Maison de Marie-Claire, aoüt 1971

 

 La Maison de Marie-Claire, décembre 1972

 

Ce qui frappe, quand feuillette une collection de la revue de La Maison de Marie-Claire du début des années 70, c'est l'omniprésence de la couleur qui envahit tout l'espace. Les couleurs vives et foncées sont les vedettes de cette époque et couvrent murs, sols, mobilier et accessoires sans modération. Certaines couleurs ne sont pas choisies au hasard, mais, c'est une grande nouveauté, sont étudiées pour être harmonisées entre elles. Harmonic, le Centre français de coordination des couleurs, a réussi à "faire admettre à des fabricants qui s'ignoraient que cela ne leur coûterait pas plus cher de créer leurs produits dans les mêmes couleurs, de manière à permettre de véritables ensembles assortis" (Publicité Harmonic 1972). Chaque année Harmonic choisit un certain  nombre de couleurs de base et en fait une large publicité dans la revue. En 1972 un bleu dur est annoncé comme une des couleurs phares de l'année :

 

Publicité Harmonic 1972

 

Ce même bleu se retrouve en carreaux de cuisine, une création de la faïencerie de Gien :

 

Publicité faïencerie de Gien 1973

 

Il couvre, rehaussé de  motifs géométriques, le mur de cette salle de bain. La baignoire est assortie :

 

Publicité papiers peints Leroy 1973

 

Une autre couleur phare est le brun, qui se décline du papier peint en passant par la cuisinière, le peignoir de bain et les casseroles :

 

 Publicité Harmonic 1972

 

On retrouve ce brun sur des carreaux de Gien dans un total look à peine hypnotique :

 

 Publicité Harmonic/faïencerie de Gien 1973

 

Cette volonté de coordination se retrouve dans toute la décoration et est utilisée sans nuance. Pour aider les jeunes ménages à composer leur nouvel environnement, les publicités montrent des intérieurs, où la couleur, vive et saturée de préférence, donne le ton. Les papiers peints, dont c'est l'heure de gloire, suffisent à eux seuls à transformer une pièce. Voici une cuisine engluée sous un épais rouge foncé :

 

Publicité papiers peints Leroy 1973

 

On peut déjeuner dans cette salle à manger écrasée par de gigantesques fleurs oranges :

 

 Papiers peints Leroy 1973

 

Puis on prend un repos bien mérité dans cette chambre marron et verte, qualifiée par la publicité de "sophistiquée" :

 

 Papiers peints Leroy 1973

 

Il est bien vu d'opposer les couleurs en larges aplats :

 

 Papiers peints Leroy 1971

 

Le papier peint a un avantage, on peut le poser soi-même "et il remet à neuf  votre intérieur en un rien de temps" :

 

Papiers peints Follot 1971

 

Le tableau de Modigliani paraît bien perdu au milieu des envahissants motifs floraux :

 

 Papiers peints Follot 1972

 

Cet appétit de décoration et de couleur  touche tous les domaines de la maison y compris la cuisine et l'équipement ménager.  Thermor vante  sa cuisine "lumineuse et gaie" malgré un agencement qui laisse dubitatif d'un point de vue pratique :

 

Publicité Thermor 1972

 

Toujours dans un souci de décoration coordonnée, les appareils de cuisson vont  être proposés en couleur. Ici une publicité pour une cuisinière Rosières rouge :

 

 Publicité Rosières 1973

 

Cette époque voit aussi le début des cuisines aménagées, dites intégrées, mais elles sont encore rares et chères. Ici le cuisiniste a multiplié les couleurs et ajouté des rayures sans doute pour dynamiser l'ensemble :

 

 Cuisines Becker 1972

 

Et pour terminer ce rapide panorama, voici une publicité pour les casseroles Tefal : une audacieuse composition met en scène des petits pois cuisant dans une casserole verte à pois blancs, entourés de légumes verts, le tout sur fond jaune soleil. Une forme d'aboutissement indépassable de la notion de décoration coordonnée? Mais l'important dans les années 70, c'est la gaieté comme le proclame le slogan, car il s'agissait de "ne plus s'ennuyer dans sa cuisine" :

 

 Publicité Tefal 1973

 

Please reload

Featured Posts

L'Ecole au service de la publicité

July 5, 2018

1/9
Please reload

Recent Posts

June 23, 2017

November 15, 2016

Please reload

Follow Us