© 2023 by IN Studio. Proudly created with Wix.com

 

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

Les dangers de la route expliqués aux enfants dans les années 50

May 29, 2016

 

 Les dangers de la route sont longtemps demeurés un thème plaisant pour les publicités diverses. Les embouteillages et les accidents étaient représentés d'une manière bon enfant. En voici deux exemples, le premier avec un buvard édité par les Coopérateurs, dans lequel un agent de police hilare renonce à régler l'embouteillage causé par les amateurs de quinquina :

 

 Buvard "Les Coopérateurs"

 

Puis une devinette amusante qui représente un accident assez courant à l'époque : la voiture a fini sa course dans un arbre. Bon, le chien a survécu...c'est le principal !

 

 Devinette Chocolat Yvours

 

Avec la reprise économique de l'après-guerre, les accidents se multiplient. Le réseau routier n'est pas en bon état, le permis de conduire est facilement accordé, les conducteurs ne sont guère prudents. Il faut donc éduquer les populations pour prévenir les accidents, chaque année plus nombreux. La Prévention Routière est créée en 1949. Très vite cet organisme publie des manuels et du matériel d'éducation routière à destination du public scolaire. A l'époque les enfants circulent à pied ou en vélo, de jour comme de nuit, pour se rendre à l'école, faire des courses, s'amuser. Ils sont en danger. Le manuel d'enseignement du Code de la route de 1956 frappe fort :

 

 Manuel de la Prévention routière 1956

 

L'illustration et le slogan visent à terrifier les imprudents. L'automobile est une force aveugle qui peut surgir de n'importe où et qui écrase, au sens propre, tout sur son passage. Les auteurs, dès les premiers chapitres, n'hésitent pas à évoquer des enfants tués dans des accidents de la route . C'est la pédagogie par la peur. Si l'enfant a un accident c'est qu'il n'a pas fait attention. C'est une attitude courante dans les années 50, « tu n'avais qu'à faire attention » répétait-on aux enfants. On ne recherchait pas d'autres responsables.
 

 Extrait du manuel

 

Les auteurs reprennent les statistiques de 1954 et estiment le nombre de morts dans les accidents de la route à environ 7000 par an. En cause le plus souvent : la vitesse excessive et le non-respect du code de la route. La prise de conscience est générale. Un dépliant du chocolat Poulain recense 8073 tués et 176 365 blessés en 1955, parmi lesquels 7% de moins de 14 ans.

 

 Dépliant Chocolat Poulain

 

Quelques mesures sont prises pour limiter la vitesse uniquement en agglomération à 60km/heure pour les voitures et 50km/heure pour les camions. En 1959 la conduite en état d'ivresse peut être sanctionnée. On peut douter des effets immédiats de cette dernière mesure quand on lit un dépliant édité par l'apéritif Dubonnet en 1953. Prendre la route et boire de l'alcool semblent aller de pair.

 

 Dépliant Dubonnet 1953

 

La Prévention routière va collaborer avec les entreprises qui voient là un moyen de faire de la publicité utile et de toucher de futurs consommateurs. Ce sont d'abord les marques d'essence qui vont s'adresser aux enfants, d'une manière moins éprouvante que dans le manuel scolaire. Il faut séduire, donc écarter les représentations trop effrayantes des dangers de la route. Esso met en scène un garçon et une fillette près d'un feu tricolore. La scène est paisible, la circulation automobile régulée.

 

 Protège-cahier Esso

 

Shell publie un petit livret de conseils et fait s'évader des enfants rieurs du panneau «Attention, école » de la couverture :

 

 Dépliant Shell

 

Ces publicités mettent les enfants en garde par des conseils imagés et nous donnent à voir la France des années 50 dans laquelle les enfants circulent, seuls ou en groupe, à pied ou à vélo, jouent au ballon, à la marelle dans des espaces non-protégés. Ils font du patin à roulettes sur la chaussée :

 

 Chocolat Poulain

 

Dans un pays encore largement rural, les enfants font du vélo sur des routes à la campagne :

 

 Image voitures Simca

 

Un peu plus âgés, ils gardent les vaches et les ramènent à l'étable tout seuls :

 

 

 

Livret Shell

 

Négrita, marque de rhum bien connue, en plus de soulager les enfants en cas de maladie avec des grogs alcoolisés, les incite à la prudence sur le rabat d'un de ses protège-cahiers :
 

 Rabat du protège-cahier Négrita

 

Les protège-cahiers donnent à peu près tous les mêmes conseils de prudence aux enfants. Ici c'est le bonhomme Esso, en forme de goutte d'huile, qui les accompagne :

 

 Rabat protège-cahier Esso

 

Toutes ces mises en garde montrent la grande liberté des enfants dans les déplacements et les jeux. Tout à l'opposé de notre époque, ils ne sont pas constamment sous le regard d'un adulte. Ils n'ont pas non plus d'équipement spécialisé. Ils parcourent les rues de leur ville ou de leur village. A eux d'être vigilants !

Ce qui frappe aussi, c'est l'acceptation d'une forme de violence routière, considérée comme étant une fatalité naturelle. Le colonel et instituteur auteur du manuel scolaire est bien seul quand il donne en exercice d'écriture cette forte maxime : « la conduite d'un véhicule est une entreprise périlleuse » ! : Il faudra attendre 1972 et une mortalité record de 18 034 tués sur la route pour amener l'opinion à une prise de conscience. En 1973 deviennent obligatoires la ceinture de sécurité pour les voitures et le port du casque pour les deux-roues motorisés.

Et pour terminer sur une note plus gaie, voici un problème tiré du manuel scolaire de la Prévention routière qui combine astucieusement calcul et prudence routière :

 

J'ai trouvé un historique de la Prévention routière sur le site suivant :

http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/qui-sommes-nous/les-grandes-dates-de-la-securite-routiere

Pour aller plus loin, un excellent livre sur l'histoire des panneaux routiers :

Marina Duhamel 'Un demi-siècle de signalisation routière 1894-1946', 1994 Presses de l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées
 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

L'Ecole au service de la publicité

July 5, 2018

1/9
Please reload

Recent Posts

June 23, 2017

November 15, 2016

Please reload

Follow Us
Search By Tags