© 2023 by IN Studio. Proudly created with Wix.com

 

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

Le monde rêvé des stations-service

October 4, 2015

 

 

 Guide Michelin 1934

 

Il n'y a pas si longtemps les routes étaient ponctuées de garages et de distributeurs d'essence. Au début du 20e siècle, les voitures tombaient assez facilement en panne et étaient gourmandes en essence et en huile. Les pneus crevaient sur des routes peu ou mal goudronnées. Il fallait donc être assuré de trouver facilement un garage. Le guide Michelin recommandait à ses lecteurs de choisir une étape où l'on peut trouver "un bon mécanicien-réparateur" (1920). La moindre bourgade comptait plusieurs garages.

 

 

La voiture devint rapidement un des jouets préférés des petits garçons. Certaines étaient à la taille de l'enfant et grâce à des pédales permettaient de rouler "pour de vrai", mais elles étaient très onéreuses. Les automobiles miniature offraient plus de possibilités de jeux seul ou à plusieurs.  Le garage, lui était moins intéressant. Dans les catalogues de jouets, il s'agit au début d'un simple bâtiment en tôle ou en bois abritant une seule voiture :

 

                                                       Au Louvre 1932

 

Très vite  des accessoires et une pompe à essence valorisent le jouet, qui de plus, arbore une marque de voiture,  ce qui renforce son côté réaliste. Dans le catalogue du Louvre de 1934, il s'agit de la marque Citroen :

                                                             Au Louvre 1934

 

Après la longue interruption due à la guerre, la construction automobile repart et devient  une industrie clé et un des fleurons du redémarrage économique du pays. La voiture se démocratise et envahit les routes. Très vite il  faut multiplier les lieux d'approvisionnement en carburant et assurer la maintenance des véhicules. A la pompe à essence manuelle, isolée devant un garage, un café ou une épicerie, va succéder la station service, ensemble de bâtiments conçus exclusivement pour la distribution de carburant et les petites réparations.

 

                          Epicerie et pompe à essence, Bessine sur Gartempe sans date

 

 Saint Maime années 60

 

Les stations service, dont la principale activité est la distribution d'essence uniformisent leur apparence : bâtiment en retrait de la route, facilement accessible, pompes et panneaux aux couleurs de la marque de  carburant : rouge et blanc pour Esso, jaune et rouge pour BP, bleu pour Elf... Les stations service des années 50 s'inspirent des Etats-Unis :

 

Relais du Morvan, Bellevue-les-Autun, carte postale, sans date, 1950 environ, (à noter les chaises Tolix fabriquées à Autun, au premier plan)

 

Cette carte postale évoque le tableau d'E. Hopper "Gas", peint en 1940. Les pompes sont les mêmes ainsi que leur disposition devant les bâtiments. La colorisation saturée de la carte postale renforce la ressemblance.

 

 E. Hopper "Gas" 1940

 

 

Les stations service vont aussi se diversifier selon la région, le style architectural et le type de clientèle. Elles sont au premier plan d'endroits prestigieux qu'elles ne semblent pas déparer, telle  celle de Trouville de style pseude-normand :

 

  Trouville, casino et station service années 60

 

Elles adoptent le style provençal, au bord de la mer, à Menton :

                                                          Menton, sans date

 

On les construit aussi sur les grandes places de villes où elles cotoient d'allégoriques statues :

 

  Mézières, années 50

 

Mais le type de station service le plus répandu se rencontre le long des routes nationales et départementales, avant de ponctuer les autoroutes. Les stations se ressemblent toutes, et seuls varient les logos et couleurs de la marque de carburant :

 

                                           Airaines, "le Rallye", années 80

 

Ces stations service modernes, lumineuses, animées par les couleurs franches des enseignes vont immédiatement paraîtrent plus séduisantes que le garage sale et encombré. Très vite les fabricants proposent aux enfants des stations service avec pompes et logo de la marque d'essence. Ce sont des jouets de taille modeste au début  :

 

                                                    Catalogue Manufrance 1955

 

                                                   Catalogue Manufrance 1956

 

Ce type de jouet va devenir un des favoris des garçons. De plus en plus grandes, colorées, avec ascenseur et parking en hauteur, les stations service sont les jouets vedettes des années 1960/1970 et ont droit aux honneurs de la couverture de catalogues :

 

                                          Catalogue Depreux 1967

 

                                          Catalogue La Redoute 1968

 

                                             Galeries Lafayette 1968

 

                                     Catalogue distributeur 1975

 

De plus en plus grandes et fantasmagoriques, les stations service et les petites voitures vont continuer à faire rêver les petits garçons, pour qui la voiture garde son prestige et sa magie.

                          Catalogue des Galeries Lafayette 1999

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

L'Ecole au service de la publicité

July 5, 2018

1/9
Please reload

Recent Posts

June 23, 2017

November 15, 2016

Please reload

Follow Us