© 2023 by IN Studio. Proudly created with Wix.com

 

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

Imaginaire colonial dans deux catalogues commerciaux (1955/1913)

March 26, 2015

 

 

Ce petit catalogue de 12 pages n'est pas daté, mais il a probablement été édité au milieu des années 50. Il est consacré à l'équipement vestimentaire des coloniaux. On parle toujours de colonies et pourtant la décolonisation est en marche à cette époque. L'Indochine est indépendante depuis les accords de Genève en 1954 après un long conflit et l'insurrection algérienne a commencé la même année. Le Maroc et la Tunisie seront indépendants en 1956, suivis de l'Afrique occidentale française en 1960.

 

Rien de ces évènements ne semble avoir modifié la vision idéalisée, pour les colonisateurs, de la vie dans les différents pays de l'Empire français. Les illustrations montrent des scènes mondaines :

 

 

 

La famille est rassemblée, chacun coiffé d'un casque colonial, devant des palmiers :

 

 

Des messieurs à l'air avantageux paradent devant un aéroport :

 

 

On veut croire à la pérennité d'une France dotée d'un vaste empire, peuplé d'une population soumise dominée par des patrons et militaires français. Dans ce catalogue cependant, les habitants de ces contrées sont absents.

 

Ce n'était pas le cas au début du 20e siècle. L'idéologie impérialiste s'étalait  dans les catalogues à travers une imagerie montrant les maîtres français commandant une population au travail. Le catalogue Manufrance de 1913 fait une place aux équipements nécessaires à la vie dans les colonies. Des vignettes agrémentent les diverses sections. On trouve du matériel de camping :

 

 

 On peut acheter des vêtements et des équipements de portage qui permettent d'alourdir la charge et d'économiser des porteurs :

 

 

On peut même acquérir un canon qui permet de se tirer de situations périlleuses :

 

 

Cette imagerie se retrouve dans de nombreux catalogues et publicités, en particulier pour les produits alimentaires. Le catalogue Caïffa a pour Logo, avant 1914, un propriétaire buvant et fumant pendant que des indigènes s'activent en arrière plan :

 

 

Cette vision naïve, qui semblait aller de soi, disparaît après l'accession à l'indépendance des anciens territoires colonisés et les remises en cause démontant les ressorts de l'idéologie impérialiste.

 

 

Please reload

Featured Posts

L'Ecole au service de la publicité

July 5, 2018

1/9
Please reload

Recent Posts

June 23, 2017

November 15, 2016

Please reload

Follow Us
Search By Tags